Photographie

Tu veux être photoshoppé(e) comme dans un magazine ?

19 juillet 2015

bavarois framboise mûres groseilles chocolat blanc homemade miam

Hello !

Toi aussi ça te dit d’avoir une tête photoshoppée sur toutes tes photos de profil Facebook ? Non non non, on s’arrête là, c’est dans les magazines ça.

Tu as un bouton à faire partir ? Un élément disgracieux à cacher, un détail ? Ou peut-être quelque chose dont t’as trop honte… ? Ton frère qui te photobomb ? Ton père ? Ta soeur ? Ton chat ? Qu’importe. Je vais te montrer un outil simple dans ce nouvel article de la catégorie « Photographie » pour retirer un élément d’une photo et la rendre parfaite ! Ou presque…

Que tu aies Photofiltre, The Gimp ou Photoshop, c’est normalement la même procédure.

Mais oublie Paint. Oublie-le, genre vraiment.

Comme tu le sais désormais (ou pas…), j’ai une passion pour la photomanipulation (ou vulgairement « photomontages »), alors les retouches photos et trompe-l’œil, ça me connait ! Tu peux voir ma page spéciale photos sur Facebook avec Game of Thrones et tout 😉

Je vais te montrer ça avec ce merveilleux bavarois homemade (avec fruits du jardin SVP ! Framboises, mûres, groseilles, cerises et… chocolat blanc).

dealwithit

Prenons cette photo qui, je le sais, te met l’eau à la bouche. Avoue-le ! Ceci n’est malheureusement pas un article Recette, mais si tu veux aussi des articles « cuisine », dis-le moi en commentaire ! 🙂
bavarois framboise mûres groseilles chocolat blanc homemade miam

On va rendre ce gâteau encore plus parfait qu’il ne l’est ! Si tu penses le contraire, je te bannis de mon blog, sache-le. Je déconne bien sûr.

dealwithit

C’est vraiment pour te montrer comment retirer un détail d’une photo, car, d’ordinaire, nul n’a besoin de retoucher un gâteau, qu’on se le dise. Par ailleurs, il y a évidemment d’autres méthodes, mais pour l’instant, je vais au plus simple pour les débutants en présentant les outils.

C’est parti !

Tu vas ouvrir ton logiciel puis, tu vas dupliquer ton image (« arrière-plan ») dans le cas où tu te raterais : Image > Dupliquer. Ensuite, tu vas choisir :

l’outil tampon aussi appelé outil clonage (Gimp, Photofiltre & Photoshop) ou l’outil pièce (Photoshop)
Il ressemble à un tampon (pas l’hygiénique j’te dis)
Il ressemble à un morceau de tissu qu’on vient de recoudre sur ton vieil ours et ses amis ressemblent à des pansements.

Chacun de ces outils a une spécificité. Certains détectent d’eux-mêmes, d’autres doivent avoir une image source et sans imperfection (puisque c’est l’objet de ce tutoriel) pour reproduire le motif, le cloner.
On va commencer par les plus simples !

Avec cette photo, le but est de rendre « lisse » la mousse de framboise c’est-à-dire retirer ces petits tas de mousse.

L’outil Correcteur de tons directs & l’outil Pièce sur Photoshop

    ♦ L’outil Pièce est le morceau de tissu.

Tu vas entourer la zone indésirable comme sur l’image ci-après.

Ta sélection est formée. Tu vas ensuite placer ta souris dans la sélection puis, tu vas maintenir le clic enfoncé et déplacer la sélection vers une zone qu’on va appeler « zone parfaite » que tu aimerais reproduire, comme sur la photo ci-dessous. Pour rappel, je veux que la mousse soit lisse, sans bavure. Tu vas voir que là où tu déplaces ta souris, tu vois apparaître dans la sélection l’endroit où se trouve actuellement ta souris. Personnellement, j’ai déplacé vers la gauche. Il est possible de déplacer dans toute la photo mais je voulais prendre une partie de la photo où la mousse est bien lisse.
C’est bon, tu peux lâcher !

Et voilà ! C’est déjà fini ! Tu refais la même chose pour tous les endroits que tu ne trouves pas à ton goût.

Passons à la méthode avec le second outil :

    ♦ L’outil Correcteur de tons directs est le pansement avec une tâche en-dessous.

Il unifie automatiquement la zone indésirable en analysant les tons autour de celle-ci. Il suffit de cliquer sur la zone indésirable qui va disparaître au fur-et-à-mesure que tu cliqueras. Veille à adapter la taille de ton correcteur.
Il est idéal pour les boutons d’acné ou les petites imperfections. Exemple : les espèces de bulles qui brillent sur le dessus de mon gâteau.
Il ne l’est en revanche pas pour la crème sur le côté de mon gâteau car c’est beaucoup trop gros à corriger et les zones autour sont trop étroites (ce n’est pas la même couleur partout) pour que le logiciel fasse quelque chose de correct.

L’outil Tampon sur Photoshop, Photofiltre ou Gimp

L’outil tampon a besoin de prélever l’image source. Comme un tampon normal, en maternelle, on lui mettait par exemple la date. Une fois qu’on le tamponnait sur la feuille, ça reproduisait la date. Ici c’est pareil. On va lui dire de reproduire/cloner telle ou telle partie de la photo pour cacher la misère ailleurs…

C’est la même chose que l’outil Pièce évoqué ci-dessus sauf que pour prélever la zone parfaite, il faut en général maintenir son doigt enfoncé sur Alt et cliquer sur cette perfect zone ! Ensuite, tu cliques là où tu veux corriger.

Comme pour Photoshop, il existe aussi un tampon qui n’a pas besoin de prélever la zone parfaite et la détecte automatiquement. Mais on y retrouve les mêmes critiques que j’ai faites pour l’outil Correcteur de tons directs.

Au final, voici ce que j’obtiens :

Te voilà maintenant prêt(e) pour postuler auprès des plus grands ! Trop la classe mon gars !

Tu connaissais déjà ? Tu retouches tes photos ?
À bientôt !

Tu devrais aussi aimer

5 Commentaires

  • Reply Emma 28 août 2015 at 21 h 35 min

    Bonne idée d’article, c’est vrai que photoshop c’est pas facile pour les débutants, heureusement que j’ai eu des cours sinon ^^

    Emma

  • Reply Elsa 20 juillet 2015 at 11 h 32 min

    Super ! Je connaissais le tampon mais pas l’autre, merci beaucoup 🙂

  • Reply LoveDIY 20 juillet 2015 at 10 h 37 min

    Très intéressant, merci !

  • Reply Romain 19 juillet 2015 at 15 h 14 min

    Eh beh, t’es productive en ce moment ! 🙂
    Moi qui pensais que tu allais nous mettre la recette de ton bavarois… Mais il est cool ton tuto, ça pourra être pratique. 🙂

  • Répondre à Romain Supprimer la réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.