Autre, Humeurs

[Mini tribune] Le pire ? C’est que vous vous en fichez.

25 janvier 2015

environnement
Je ne reviens pas aujourd’hui avec un article beauté, mode ou photographie. Je vais vous parler de quelque chose qui me tient à cœur. Beaucoup de gens dans mes amis ou qui me suivent savent combien je suis attachée à l’environnement, à la nature et aux animaux. Ce semestre, à la fac, on a le droit à un cours sur le droit de l’environnement. Je suis super emballée d’avance !
J’ai assisté à un reportage à voir absolument tellement il montre la réalité des choses : l’action de l’Homme sur la Nature. Ça me fend le cœur de voir tout ça. Comment l’Homme peut-il croire pouvoir dompter la Nature ? Tout en essayant de la dompter, il la ruine davantage. C’est bien connu « la nature reprend toujours ses droits ». Nombreuses ont été les catastrophes du fait de l’Homme, alors aujourd’hui je vous dis : que les uns qui ne savent pas apprennent, que les autres qui savent se souviennent :

    Le fog de Londres en 1952 (traduisez Brouillard de Londres) : Londres exportait son charbon de bonne qualité (business is business) et gardait celui de mauvaise qualité pour la ville. Il faisait tellement froid que les habitants se chauffaient davantage. L’utilisation de ce charbon par les habitants et l’industrie a créé un énorme brouillard, dense comme il faut, et si « toxique » qu’il a fait des milliers de morts.
    Parce que des images valent parfois mieux que mille mots, je vous laisse prendre conscience de la gravité de la situation mondiale par des vidéos de ces catastrophes :

    Les marées noires : les explosions des bases pétrolières, les naufrages et accidents des bateaux pétroliers. La Bretagne a connu une succession de marées noires, pensez à l’Erika en 1999.

    Exemple en Louisiane (vidéo longue de 45 minutes)

    L’usine de Bhopal en Inde : explosion en 1984 d’un réservoir de pesticides créant un nuage toxique. Personne ne veut en endosser la responsabilité.

    Les catastrophes nucléaires : Tchernobyl, je pense ne pas avoir besoin de l’expliquer, elle est ancrée dans nos mémoires :

    L’usage extrême du DDT : un des premiers pesticides découverts. Il s’avère être très puissant. Il était aspergé partout : les plantes, les champs, les maisons, et même … les gens !!! Les gens s’en aspergeaient sur eux-mêmes !! Vidéo montrant comment ils en aspergeaient partout et ses dangers… (en anglais mais compréhensible)

    Le mercure dans l’eau rejeté par une usine (Minamata) : entraîne des maladies neuro-génératives qui ont touché des populations entières, Parkinson etc. Les chats ont été les premiers touchés : ils se suicidaient en se jetant dans l’eau !!

    Le réchauffement climatique : les gaz à effet de serre

Aujourd’hui, on a un environnement radioactif, pollué jusqu’aux racines, dans les nappes phréatiques. Et tout le monde (ou presque) reste assis sur sa chaise à se dire qu’on ne sera plus vivant quand une catastrophe de plus grande ampleur arrivera et que de toutes façons, c’est pas nous qui créons des centrales nucléaires, qui sommes scientifiques à créer de nouveaux produits chimiques, qui rejetons des polluants dans la mer, les rivières et j’en passe. Sauf que l’écologie, ça touche tout le monde : vous et les générations futures. Serait-ce de l’égoïsme envers les autres que d’être dans le déni de ce qu’il se passe ?

Tout le monde par son action pollue. La mondialisation, la société de consommation n’arrangent rien. L’Homme essaie de se rattraper tant bien que mal (protocole de Kyoto, conférence de Copenhague, sommets sur le climat/l’environnement etc). Des actions sont à la portée de tout le MONDE et je vais vous donner des exemples tout bêtes que la plupart d’entre vous ne prennent même pas la peine de faire : c’est à vous de trier vos déchets, de faire attention à votre consommation d’eau, d’éteindre tout appareil dont vous ne vous servez pas et que vous laissez en veille, d’éviter de prendre la voiture quand on le peut, d’arrêter le gaspillage alimentaire et éviter ainsi de contribuer à la production massive de nourriture entraînant diffusion de pesticides. Pesticides qui ont des conséquences sur votre santé et sur celles de ceux qui les diffusent : cancer, maladies génétiques…
C’est simple, avant on ne trouvait pas autant de maladies que maintenant, il est évident et y’a pas besoin d’études scientifiques pour dire que l’environnement joue sur votre santé. On est tous responsable de l’environnement qui nous entoure.

Les insectes et les animaux, s’ils existent, c’est pas seulement pour vous faire peur ou vous embêter : ils servent à quelque chose, c’est ce qu’on appelle la chaîne alimentaire d’une part et l’écosystème d’autre part :
– Si vous avez un potager, pourquoi mettre de l’anti-limaces alors que les hérissons sont là pour manger ce genre d’insectes ? En mettant de l’anti-limaces, vous tuez les hérissons qui s’intoxiquent en les ingérant.
– Miam c’est bon le Nutella, qui n’en a jamais mangé ? Mais il est fait avec quoi ? De l’huile de palme. C’est quoi l’huile de palme ? Ca vient d’arbres de forêts tropicales qu’on coupe pour votre plaisir, plaisir qui déloge des animaux de leur habitat naturel et qui en viennent à leur disparition. Les animaux étaient là avant vous, ils ont le droit à une vie tout autant que vous, peinards. Ils n’ont pas à subir les erreurs de l’Homme. Ils sont innocents et on participe à leur mort et à leur disparition.

Où est la notion de justice ?
Bien évidemment, les exemples sont trop nombreux pour tous les citer. Je pourrais écrire un article bien plus long, mais franchement, c’est pas ce qui vous intéresse le plus hein ? Et pourtant. A vous de réfléchir à une meilleure façon de vivre respectueuse de l’environnement car en attendant, ce qui ne change pas, c’est que nous sommes tous complices.

Et vous, quels sont vos gestes éco-citoyens ?

environnement

Tu devrais aussi aimer

17 Commentaires

  • Reply Romain 4 juillet 2015 at 22 h 04 min

    Tiens, j’ai repensé à un truc.
    Parce qu’une fois j’avais dit à un pote que je buvais quasi plus de Coca à cause de la quantité énorme d’eau qu’il faut pour faire un litre de de Coca et surtout quand on voit les dégâts qu’une société comme ça peut faire dans certains pays, que ce soit pour l’environnement ou les conditions de travail des ouvriers…
    Beh, c’est limite si les gars s’était pas un peu foutu de moi en disant que les reportages que j’avais vu c’était sûrement des conneries etc. Que Coca-Cola ils feraient pas n’importe quoi avec leurs produits (LOL).
    Bon, après je dis pas que j’en bois plus du tout mais j’évite au maximum quand même, pour ces raisons là entre autres. Pis c’est pas leur Coca avec des étiquettes vertes qui va me donner une meilleure image d’eux ! Eux, comme beaucoup d’autres, à partir du moment où ils peuvent se faire un max de profit, le respect de l’environnement ça passe après…
    Fin voilà, je raconte ma vie, mais ça m’avait fait penser à ça en revoyant ton article. Pis c’est cool de voir qui y’a toujours des personnes comme toi qui pensent au bien être de notre planète ! 🙂
    Des bisous !!!

    • Reply Mathilde 5 juillet 2015 at 7 h 25 min

      Je ne sais pas du tout car je ne bois que rarement des boissons sucrées. Je ne bois que de l’eau en général. Je ne me suis jamais penchée sur le cas des quantités d’eau dans les boissons. Tout ce que je sais, c’est qu’il y ait autant de sucre dans de telles boissons est super mauvais si on en consomme souvent/régulièrement. 🙂

      Merci 🙂

  • Reply Sarah {Renne Beau} 4 mai 2015 at 12 h 57 min

    C’est chouette que de parler d’écologie, c’est important. Si les petits gestes comme la halte au gaspillage ou le tri doivent être adoptés, manger moins voire se passer de viande et de produits animaux fait une très grosse différence. Le documentaire Cowspiracy est très intéressant et en parle (on y suit le parcours d’un écolo qui découvre l’impact de l’industrie de la viande sur la planète). 🙂

  • Reply LoulouDylan 27 février 2015 at 12 h 31 min

    Cet article est un petit bijou… Je suis contente de voir qu’enfin, les bloggeuses beauté & mode s’intéressent aussi à d’autres choses, plus humanitaires, plus écologiques… Tout ce que tu raconte est vrai, effroyable et on se demande comment les gens peuvent continuer à vivre tout en sachant que ce genre de choses est arrivé, que ça arrive encore aujourd’hui et que ça arrivera demain. C’est comme notre Histoire : on refait toujours les mêmes erreurs. On condamne Hitler et le nazisme, mais il y a encore des néo-nazis aujourd’hui, à croire que tout ce qu’on a fait pour l’Homme n’a servi à rien… Enfin, heureuse de lire un article comme celui ci, il ne faut pas perdre espoir !
    Mais quand je vois que les plus puissants mettent des milliers en oeuvre pour explorer l’espace, alors qu’ils détruisent et ne connaissent pas même la moitié des mystères que cache notre planète terre…!

    • Reply Mathilde 27 février 2015 at 14 h 59 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire. J’ai eu un instant le sentiment d’être réduite qu’à la beauté et à la mode. Alors que je suis loin de ne pas m’intéresser à l’environnement et à l’écologie. J’ai été éduquée d’une façon à faire attention à mes gestes et actions sur la planète. L’eau, le gaspillage alimentaire, les appareils électriques en veille, la marche plutôt que la voiture etc. Voir que beaucoup ne font pas ces gestes tous simples me rend folle… J’espère que les gens vont finir par changer leurs moeurs et prendre conscience de la gravité de la situation et de leur indifférence.
      A bientôt j’espère !

  • Reply Anitartine 1 février 2015 at 14 h 21 min

    Surprise de lire un article dans ce genre. Un article qui me parle.

    En effet, j’ai fait un bac pro SMR dans lequel je suivais des cours sur l’environnement. Puis je travaille dans un centre de loisirs avec comme projet pédagogique le développement de l’environnement, où l’on ne fait QUE du recyclage pour sensibiliser les enfants face à la nature.
    Enfin, je fais des études pour devenir Conseillère en ESF, me faisant devenir experte en vie quotidienne. Une de mes missions en tant que future travailleuse sociale, est de sensibiliser la population au tri des déchet, au respect de l’environnement.

    En BTS j’ai eu l’occasion de voir cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg
    Si tu ne l’a pas vu, je te la conseille vivement. Elle date de 1992, mais tu comprendras que rien n’a changé.

    J’ai pu voir aussi la « suite » de cette vidéo: un film, Severn, la voix de nos enfants, où la fillette de 12 ans revient alors âgée de 29 ans pour nous dire que… Rien n’a changé. On y apprend aussi quelques « astuces » :
    En France, il existe un village (peut-être plus, mais dans ce film on ne se centre que sur un seul) où le maire a racheté les terrains nos utilisés pour y planter des légumes, des fruits… Et tout ça SANS PESTICIDES destinés aux écoles et à l’ensemble des habitants du village.
    On rencontre aussi des agriculteurs vivant en Corse, qui témoignent sur les effets constants de la radioactivité survenue de Tchernobyl, il y a des décennies de cela.
    Un homme malade témoigne sur les pesticides qu’il a utilisé, et qui l’ont rendu malade.
    Enfin, au Japon, un agriculteur utilise les meilleurs pesticides qui soient pour ses rizières : les canards. Ces petites bêtes mangent les insectes qui détruisent les rizières, et ses plantations sont incroyablement meilleures à celles du voisin, utilisant des pesticides courants.

    Tu as tout à fait raison sur tes remarques concernant les animaux. Je suis d’ailleurs de plus en plus choquée et blessée quand je vois un animal mort sur la route, je te laisse imaginer le reste… D’ailleurs je suis une pure militante du poisson rouge, petit animal considéré comme… Con et inutile d’après BEAUCOUP de monde, alors que ces personnes ne savent même pas que le poisson rouge a besoin de 50L d’eau pour lui TOUT SEUL pour vivre (et non survivre comme il fait dans un bocal), qu’il a une espérance de vie de 20 ans (et non de 3 mois), et que contrairement aux idées reçues, sa mémoire est certes de courte durée, mais ne se limite pas à 3 secondes, mais à 3 à 5 mois. Enfin voilà mon petit coup de gueule personnel.

    • Reply Mathilde 1 février 2015 at 17 h 46 min

      Très intéressant ton commentaire ! Je n’avais jamais entendu parler d’une militante pour les poissons rouges, tu m’impressionnes, je ne savais pas qu’ils avaient besoin d’autant d’espace.

      Pour la vidéo, oui je l’ai vu ce discours en cherchant justement mes vidéos pour mon article. Et en effet, rien n’a changé !!!

  • Reply Léa 29 janvier 2015 at 0 h 25 min

    Ca serait bien que tout le monde s’en rende compte, et que notre mode de vie change, pour tous. Je suis étudiante en architecture, spécialisée en architecture et milieux, donc orienté vers une architecture dite « durable », se basant sur son milieu et l’environnement pour apporter le confort à l’homme, en utilisant les énergies solaires, le vent, la terre… je suis complètement effarée quand je vois les villes que l’on crée aujourd’hui, ces tours vitrées dans les déserts où la seule réponse trouvée pour apporter un milieu agréable est la climatisation… et il y a tellement d’autres exemples.
    Il est nécessaire que les gens soient conscients que chacun à une part à jouer, que ça soit dans leur manière de vivre aussi bien que dans leur cadre de vie, qu’on a au final tendance à oublier car déjà présent et normalisé, et on ne se rend même pas compte de l’impact que cela a.

    • Reply Mathilde 29 janvier 2015 at 0 h 45 min

      Je suis d’accord avec et je trouve tes études assez fascinantes. J’espère que le futur de demain arrivera à concilier l’architecture et l’environnement comme il se doit.

  • Reply Lilas 28 janvier 2015 at 23 h 02 min

     » Les animaux étaient là avant vous, ils ont le droit à une vie tout autant que vous, peinards. »
    Tout à fait d’accord, c’est pour ça que le geste militant le plus important de nos jours est d’être vegan = de boycotter toute l’exploitation animale ! 🙂 Au niveau de l’éthique animale comme au niveau de l’environnement d’ailleurs !! Je te conseille des documentaires si tu ne les as pas vus : Earthlings, Le Jugement (de Maxime Ginolin) ! 🙂

    • Reply Mathilde 29 janvier 2015 at 0 h 10 min

      Je ne suis malheureusement pas vegan mais je mange beaucoup moins de viande qu’avant, ça c’est certain. Je ne connais pas ce documentaire, j’irai regarder 🙂 Merci beaucoup !

  • Reply Bélibellule 28 janvier 2015 at 22 h 00 min

    Je trouve cela inhumain de ne pas se préoccuper de notre planète, de ne pas trier nos déchets, de ne pas s’intéresser aux solutions pour mieux consommer et rendre notre monde meilleur. Moins pollué, ça se fait par des petits gestes quotidiens: moins de temps sous la douche, moins de déchets en choisissant mieux notre alimentation (je prends des sac en coton faits avec de vieilles taies d’oreillers pour aller chercher mes produits bios en vrac, par exemple: ce n’est tout de même pas compliqué!), moins acheter de fringues: privilégier la qualité et le durable ainsi que les secondes mains (friperies, vides dressings en ligne et cie), etc. J’ai plein d’autres exemples, mais à chaque fois que je vois des vidéos de ce que l’homme a fait, et continue de faire à la planète, ça me rend malade et ça m’énerve. Alors je vais aller pleurer dans un coin, et je reviens… :/

    Très bon article.
    Je me permets de le partager sur facebook. 😉

    • Reply Mathilde 29 janvier 2015 at 0 h 11 min

      Tout à fait d’accord !! Rien que mes likes facebook sont de 0 à 1 like ! Je trouve cela aberrant ! Sur des conneries, j’ai plusieurs likes, et sur cet article, niente ! C’est pour dire combien les gens préfèrent s’occuper de leur petite personne, ça me rend dingue !
      Merci beaucoup pour ton avis et tes partages !

  • Reply LorLucyS 26 janvier 2015 at 15 h 32 min

    Ce n’est pas la surconsommation de problème.
    C’est la consommation, tout court.

    Aujourd’hui, nous avons des esclaves, nous ne connaissons pas leur noms, ils sont beaucoup à travailler pour nous.
    Ils se battent même, pour travailler pour nous.
    Dans des conditions pas toujours sympa.
    Mais ça leur permet de manger n’est-ce- pas ?
    Du coup t’en a qui ont bonne conscience, c’est bien.

    Aujourd’hui, les ressources, même humaines sont mal gérées.
    Nous pourrions travailler moins.
    Cela réduirait le chômage, cela permettrait également d’avoir plus de 2h par jour pour soit.
    L’esclavage moderne, mais t’as le week-end et 5 semaines de congé payé n’est-ce-pas ?
    Trouvons des moyens de piller la planète, ça donnera du boulot à tout le monde.

    Aujourd’hui, les ressources tout court sont mal gérées !
    On ne devrait pas avoir le droit de s’enrichir sur les matières premières extraites de la planète terre.

    Mais… Il n’existe pas d’Énergie propre…
    Je veux bien m’éclairer à la bougie, dire au revoir à mon frigo, mais si je suis seule, dans ce monde de dingue, ça sert à quoi à part me donner la satisfaction personnelle de dire « je vis sans, je vis bien »

    La satisfaction personnelle, elle n’enlèvera rien au fait que les enfants de mes enfants mourront surement de pollution chimique.

    Personne n’est prêt à renoncer à tout, et les mesures qu’il faudrait prendre son tellement extrême, que j’en reviens à mon idée de fonder, comme cela existe en France et dans d’autres pays, un village autosuffisant.

    Certains être humains veulent profiter de leur passage sur terre sans se soucier des autres, ils aiment leurs enfants mais ne comprennent pas que le problème c’est eux.

    Dans mon imagination science fiction, dans 50 ans on ouvre les procès contre nous tous, car on commet chaque jour un crime contre l’humanité.

    Notre crime est invisible, nos mains sont pleines de sang.

  • Reply Jas 26 janvier 2015 at 2 h 10 min

    + 1000 ! Ce serait bien aussi que les marques utilisent moins d’emballages pour leurs produits…

  • Reply Anaïs 25 janvier 2015 at 20 h 54 min

    Désolant de voir tout ça…surtout pour être dans une surconsommation et gaspiller énormément de ressources 🙁

  • Répondre au commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.