Beauté, Cheveux

Le bhringaraj, une poudre ayurvédique aux multiples vertus

28 septembre 2015

bhringaraj mathilde london

Hello ! Quand je suis passée au bio, j’ai commencé par le « no poo ». Cette tendance s’entendait dans toutes les bouches et c’est à ce moment que j’ai appris l’existence des poudres ayurvédiques. Issues de l’ayurveda, la médecine traditionnelle des indiens par les plantes, les poudres ayurvédiques m’ont tout de suite fait de l’oeil. Je voyais des filles poster des photos de leurs cheveux et je faisais wahouuu ! Certaines utilisaient des poudres colorantes, leur couleur de cheveux était vraiment jolie ! D’autres utilisaient plutôt des poudres de soin comme les poudres ayurvédiques et voir leurs cheveux si sains me rendait jalouse. Pas de fourches, cheveux longs, je vois ça comme le Graal ! Néanmoins, j’avais commencé par ce que j’avais sous la main : les oeufs. Ca n’a donc rien à voir !
Quand je vois également les cheveux des indiennes elles-mêmes, bien noirs, bien brillants, bien épais, si longs, ça me fait totalement rêver ! Malheureusement pour moi, il se trouve que mes cheveux pâtissent de ma santé et de mon mode de vie sous pression. Alors, quand on m’a proposé de m’aider à me remettre de ma chute de cheveux et retrouver des cheveux sains, j’ai accepté.

bhringaraj ma planète beauté

Le brin…quoi ? Le bhringaraj !

Le brhingaraj est donc une poudre ayurvédique possédant de nombreuses vertus. Ma Planète Beauté affirme qu’elle favorise la croissance des cheveux, lutte contre la chute des cheveux, les rend plus denses et j’en passe !
Vous pouvez voir toutes ses vertus directement sur le site de Ma Planète Beauté. Le prix est de 3,69€ pour 100g de poudre. Il y a moins cher sur la boutique Hennés & soins d’ailleurs ! 🙂

Alors, info ou intox ?

Le bhringaraj s’utilise de plusieurs façons. Soit en masque de soin en faisant une « pâte », en shampooing (pâte également), en lotion tonique anti-chute ou après-shampooing, ou en huile de soin pour cheveux foncés.

poudrede bhringaraj mathilde london

J’ai utilisé cette poudre en masque de soin. Pour faire une pâte, il suffit juste de verser un peu d’eau chaude sur la poudre et de touiller. Rien de plus simple ! SAUF QUE, le bhringaraj a tendance à assécher les cheveux. Ainsi, il ne faut pas l’appliquer tel quel sur votre chevelure mais avec un agent compensateur hydratant comme par exemple le miel, l’aloe vera ou la glycérine. Je l’ai utilisé parfois avec du miel, parfois avec de l’aloe vera mais toujours surplombé d’un peu d’huile de coco. Ma préférence s’est tournée vers le miel car j’ai comme une impression que ça compense plus, mais tout cela dépend de vous et de votre type de cheveux.

La recette, l’application

Je mets environ 2 cuillères à soupe de bhringaraj, un peu d’eau chaude et je compense avec le miel et un petit peu d’huile de coco (j’évite d’en mettre trop car j’ai toujours eu beaucoup de mal à retirer l’huile de mes cheveux !). Il faut ajuster l’eau en fonction de la consistance de la pâte. Il ne faut pas que ce soit ni trop épais ni trop sec sinon vous allez bien galérer à l’appliquer ! Ouais, ça sent le vécu !

Je laisse poser le masque environ 3h, les cheveux dans une charlotte et avec une serviette par-dessus en plus pour la chaleur. Vous pouvez le laisser bien moins que ça si vous ne le supportez pas mais il faut au moins le laisser 1h.
Je commence par en mettre sur mes racines en me faisant un massage du cuir chevelu en même temps. Cela permet de stimuler la pousse des cheveux. J’en applique ensuite sur mes pointes et je mets le reste sur mes longueurs.

Très honnêtement, je l’ai testée une fois en shampooing, ça a été la grosse catastrophe ! Ce truc est juste impossible à rincer ! J’avais les cheveux poisseux, plein de résidus et j’ai dû les relaver le lendemain. C’est donc bien plus facile en masque car de mon point de vue, ça part beaucoup mieux avec du miel.

Je le rince avec une noisette de shampooing (pour vraiment retirer tous les résidus). Et j’applique mon après-shampooing ensuite. J’utilise la gamme à la rose pour cheveux secs et abîmés de Lavera. Je vous en parlerai plus tard.

Mes résultats, ce que j’en pense

Le résultat est mitigé et contré notamment par ma dermite séborrhéique qui pointe de temps à autre le bout de son nez. Mon stress reprend de plus belle avec mes études, vive la rentrée ! Et qui dit automne dit chute de cheveux plus importante.
Depuis que j’ai traité ma dermite séborrhéique, ma chute de cheveux était modérée voire normale. J’utilise le bhringaraj depuis juillet en masque 1 fois par semaine. Je ne vois pas de différence sur la pousse de mes cheveux et sur le fait de les rendre plus denses tout simplement car je ne vais pas retrouver en 2 mois toutes les longueurs que j’ai perdues au fil des semaines. De plus, j’essaie de les couper relativement souvent (quelques millimètres ou centimètres) pour couper mes fourches avant qu’elles ne remontent et ne détruisent l’ensemble de mes cheveux. Je les ai d’ailleurs encore coupés d’un bon centimètre et demi la semaine dernière.

Mais ce qui est flagrant, c’est que mes cheveux ont retrouvé une épaisseur certaine. Ils étaient devenus si fins suite à tous ces problèmes. J’ai aujourd’hui retrouvé des pointes beaucoup plus épaisses. Et ça, je veux que ça reste ainsi ! J’ai récemment publié sur ma page facebook une photo de mes cheveux avant/après. Ils ont complètement changé en quelques mois à force de mes soins bio et naturels.

Ma maman m’a dit que les cheveux sur ma tête sont vraiment biens et plus denses et qu’il faut le temps que ça repousse. En revanche elle déteste mes longueurs (ce sont de « vieux » cheveux).
Ma tante que je n’avais pas vue depuis quelques temps m’a dit « on voit carrément le changement ! Tes pointes ont changé, elles sont beaucoup plus épaisses ! » .

pointes mathilde london bhringaraj

Cependant j’ai subi à nouveau il y a quelques jours une chute de cheveux en me les lavant (une touffe est tombée le long de mes jambes, d’autres tombaient comme ça…), ça m’a mise dans tous mes états. Est-ce l’automne aussi ? J’ai montré les photos « post-douche » des cheveux que j’ai perdus à mes amis, à mon entourage et sur des groupes facebook, on m’a dit de ne pas m’inquiéter, ce n’est pas si affreux non plus… Cependant, il faut vraiment avoir à l’esprit que je n’ai pas un mode de vie sain (stress et pression) et que mon corps me le fait comprendre (psoriasis, maux de ventre etc). Les cheveux, c’est quelque chose, ça touche au physique, ça plombe le moral de voir tout ça ! C’est donc un cercle vicieux dans lequel je suis bloquée : plus je vois mes cheveux tomber, plus je stresse, plus ils tombent.
Il faut donc que je me calme moi-même pour aider mes cheveux à s’en remettre. À moi de ne pas bafouer les effets des soins en apprenant à gérer mon stress et ma pression sociale. En attendant, depuis février/mars, tous ces soins m’ont fait le plus grand bien ! Le bhringaraj me donne envie de découvrir d’autres poudres ayurvédiques…

Vous avez déjà testé cette poudre ou toute autre poudre ayurvédique ? Ca vous plaît ?
Je vous fais des bisous ! À bientôt ♥

N’oublie pas de t’inscrire (subscribe) à ma newsletter (pas de spam ! Un e-mail à chaque article publié) ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux : Facebook | Twitter | Instagram | YouTube | Hellocoton | Google+


 

bhringaraj cheveux mathilde london

Tu devrais aussi aimer

20 Commentaires

  • Reply Laura 13 juin 2017 at 14 h 00 min

    Merci pour cet article très intéressant :). Personnellement j’ai les cheveux très fins depuis toute petite et je leur ai fait subir beaucoup de « traumatismes » tels que le fer à lisser, à boucler, énormément de laque chimique… Enfin depuis que j’ai arrêter tout ça et que je suis passée au naturel, mes cheveux m’ont dit MERCI. Et je trouve que les soins naturels que j’utilise pour ma peau et mes cheveux sont 40 fois plus efficaces que les trucs chimiques qui me rendent beaux mes cheveux juste après utilisation mais tout plats le lendemain… Par exemple, les shampoings à l’œuf que j’effectue me donne un volume qui perdure ! Et ça ne m’était jamais arrivé avec tous les shampoings « volumateurs » industriels que j’avais essayés avant…
    La laque à cheveux, je ne peux pas m’en passer, alors j’utilise de laque naturelle qui fonctionne plus que bien sur mes cheveux, à savoir de l’eau mélangée avec du sucre (plus il y a de sucre, plus la laque sera puissante en fixation ^^) ! J’essaie de limiter les extensions à clips et postiches (que j’adore ^^).

    Pour la pousse des cheveux et lutter contre la chute des cheveux, je te conseille :
    – L’huile ou le jus d’ail et/ou d’oignon ;
    – Une cure de gingembre (jus de gingembre, huile de gingembre ou poudre de gingembre) ;
    – En shampoing ou en masque mélangé avec de l’huile : la poudre indienne Shikakaï (volume et brillance assurés !) ;
    – Le gel d’aloe vera en massage du cuir chevelu (qui hydrate également les pointes à condition de ne pas en mettre trop pour éviter l’effet « carton ») ;
    – La cannelle en poudre par exemple.

    Voilà, j’espère que ce n’était pas trop long ^^ ! Bon courage à toi !

  • Reply Emilie 22 janvier 2017 at 14 h 03 min

    Bonjour Mathilde,
    Je viens de découvrir ton blog, que je trouve très intéressant.
    Pour ma part, j’aime beaucoup le shampoing en poudre Rituel amazonien, de chez Guayapi. Il est un peu cher, mais dure longtemps.

    • Reply Mathilde 9 février 2017 at 21 h 11 min

      Hello !

      Oh je ne connaissais pas du tout cette marque, je vais aller voir. 🙂

      Héhé, merci pour ton retour sur mon blog !

  • Reply Sweetlilou 19 juillet 2016 at 23 h 12 min

    En Ayurveda, il est dit que si nous nous réveillons de mauvaise humeur et fatigués, c’est le signe d’un déséquilibre ou d’un dysfonctionnement dans notre organisme. L’Ayurveda nous enseigne alors comment rééquilibrer nos énergies sur les plans physique, psychique, mental et spirituel, pour être bien dans notre peau et évoluer harmonieusement.

  • Reply Tam 2 octobre 2015 at 13 h 21 min

    Coucou Mathilde!
    Ton article est super intéressant! Je suis sujette à l’alopécie androgénétique, heureusement j’ai encore des cheveux sur la tête mais je les surveille comme un flic, surtout que je n’ai pas de vraie période de chute donc c’est très vicieux.
    Ce qui est sûr, et ça ma maman me le répète assez depuis des années, c’est que mon tempérament stressé leur fait du mal…
    En mai j’ai lu des choses sur le no-poo, et j’ai décidé de bannir tous les shampooings habituels pour me tourner vers les poudres naturelles.
    J’utilise depuis le rhassoul 1 à 2 fois par semaine (j’avoue que j’ai recours au talc +/- shampooing sec Batiste entre les « shampooing » sinon je me les laverais quasi tous les jours), ça m’a fait un bien fou! Et puis au moins je sais que je ne fais plus de mal à mes cheveux!
    Mes proches me disent également que mes cheveux sont plus beaux qu’avant, qu’ils ont l’air en meilleure santé!
    J’utilise alternativement dans le rhassoul de l’HE de romarin réputée pour activer la micro-circulation du cuir chevelu, parfois de l’HE de Tea-tree pour son effet assainissant du cuir chevelu, et tout récemment de l’HE de Bay Saint Thomas pour favoriser la pousse et limiter la chute.
    J’ai acheté également la poudre de bhringaraj et celle de shikakai mais effectivement je ne savais pas à quoi les mélanger pour obtenir une texture pour confortable à utiliser.Tu utilises du miel liquide je suppose…? Du miel bio ou n’importe?

    Merci d’avance! Bonne journée 😉

    • Reply Mathilde 2 octobre 2015 at 15 h 36 min

      Bonjour Tam !
      Je suis désolée d’apprendre que tu as ce type d’alopécie. Le stress c’est LE MAL. C’est sûr que ça n’arrange rien, on se comprend 🙁
      Je suis fière que tu sois passée du côté naturel pour tes cheveux et surtout très contente de lire que ça te donne de beaux cheveux 🙂 Ca m’encourage à continuer ainsi aussi 🙂
      Je ne connaissais pas cette propriété de HE de romarin mais tu sais qu’elle est très bonne pour les pellicules aussi ? Elle assainit comme le tea tree. Je sais que le romarin est ce qui est recommandé quand on a des pellicules 😉
      Justement, l’HE de romarin et l’HE de Bay St Thomas sont celles que j’aimerais tester ^^ Idem pour ylang-ylang 🙂 Ce sont les 3 « must-have ».

      Mon miel est plutôt liquide en effet ! Je l’ai acheté en magasin bio, il est fait par un producteur de ma région. ^_^
      Le truc c’est que ceux du commerce doivent subir plusieurs traitements…

      Bonne journée ! 🙂

  • Reply Mathilde 30 septembre 2015 at 15 h 33 min

    Super ton article ! Moi je recherche de la teinture bio pour mes cheveux et cacher les quelques cheveux blancs qui pointent leur nez sur les tempes. J’ai été 3 fois chez le coiffeur mais je ne suis pas convaincue du résultat car ça teinte ma chevelure entière et je n’aime pas ça et puis finalement je voudrais absolument mettre du bio sur mes cheveux ! As-tu des conseils sur les colorants bio pour cheveux ? J’en ai repéré sur Aromazone mais je ne suis pas sure du résultat quand il faut faire des mélanges soit même ! Merci !! Mathilde

    • Reply Mathilde 30 septembre 2015 at 16 h 14 min

      Coucou Mathilde,
      Je ne vois pas trop comment teinter tes cheveux blancs sans teinter tous tes cheveux.
      Je ne me suis jamais colorée les cheveux alors je ne suis pas le meilleur conseil qui soit. Mais en bio, il y a le salon de coiffure Biocoiff’ à Paris.

      Il y a également les colorations végétales notamment celles de Logona, entre 11 et 13€ il me semble, que tu peux acheter en magasin bio.

      Ensuite, il y a les poudres colorantes que j’ai brièvement citées dans cet article. Dans ce cas, pour colorer des cheveux blancs, il faut passer par plusieurs poudres.
      Je m’explique :
      Imaginons que tu sois brune/cheveux noirs. Tu dois d’abord colorer tes cheveux en roux/doré (seuls les cheveux blancs prendront, le reste restera normal !) avec une poudre adéquate. Ensuite, tu peux passer à la coloration à la poudre d’indigo pour que tes cheveux blancs (qui sont devenus roux/dorés) soient noirs.

      Car la poudre d’indigo qui colore les cheveux en brun/noir ne prend PAS sur des cheveux blancs. Tu dois d’abord colorer tes cheveux blancs en une couleur qui prend dessus afin que l’indigo prenne sur cette couleur.

      Du coup je me demande, est-ce que les colorations végétales Logona prennent tout de suite sur cheveux blancs ? 😉

      C’est tout ce que je sais, je ne peux pas t’en dire plus 🙁 Tu devrais demander et expliquer ton cas à Ma Planète Beauté du coup.

      J’espère t’avoir quand même éclairci la chose ^^

      • Reply Mathilde 1 octobre 2015 at 14 h 02 min

        Merci pour ta réponse ! c’est adorable d’avoir pris le temps de tout m’expliquer ! je vais voir chez Logona et je te dirai si ça marche quand même. Oui en fait j’ai quelques cheveux blancs mais j’aime beaucoup ma couleur naturel (brune à reflets roux) du coup j’ai pas envie de perdre ma jolie couleur pour cacher ces satanés cheveux blancs ! Merci en tout cas !!! Mathilde

        • Reply Mathilde 1 octobre 2015 at 15 h 29 min

          Ah oui je veux bien ton retour !! Je n’ai encore jamais lu d’avis sur leurs colorations 🙂
          Je vois, ça me fait penser à mes longueurs ce que tu décris 😀 C’est en effet superbe !!!

          Pas de quoi 🙂

  • Reply Elodie 29 septembre 2015 at 18 h 32 min

    Bonjour, j’aime beaucoup ton article. Je voudrais me mettre au bio (en tout cas pour tout ce qui est soin, en commençant par mes cheveux. Le maquillage j’ai encore du mal.)
    J’utilise des shampoing solide de chez lush que j’aime beaucoup mais ton article me donne vraiment envie d’utiliser des poudres. J’ai également tester l’oeuf mais c’est pas toujours pratique. Cependant mes cheveux avait mega de volume et sentait super bon *_*.
    Moi aussi j’ai pas mal de problèmes à cause du stress. Si tu veux je peux te recommander de prendre de la valériane (qui se trouve en pharmacie), faire une cure de magnésium, utilise de l’huile essentielle de lavande que tu applique s au creux des poignet et aussi de bien respirer pendant 5min, 3fois/jours min. Ce sont pleins de petits gestes du quotidien qui m’aident beaucoup en tout cas 🙂 .
    Bisous et bonne continuation 😉

    • Reply Mathilde 29 septembre 2015 at 18 h 49 min

      Bonjour Elodie !
      Je ne peux que t’encourager sur cette voie 🙂
      Merci beaucoup pour tes conseils pour apprendre à gérer mon stress ! Ca me touche. Je viens de regarder ta chaîne, tu donnes de supers conseils pour d’autres sujets en plus, c’est super 🙂

      Bisous et bonne continuation à toi également ! 🙂

  • Reply Marine Azaé Pur 29 septembre 2015 at 17 h 50 min

    Coucou Mathilde ! Chouette article, je connais cette poudre de nom mais ne l’ai jamais essayée. J’utilise de temps à autre le shikakai et le sidr mais avec parcimonie car ça massèche trop les cheveux! Belle soirée 🙂

    • Reply Mathilde 29 septembre 2015 at 18 h 43 min

      Oh oui le shikakai et le sidr sont les poudres lavantes les plus connues comme je disais dans un autre commentaire. C’est tentant mais en effet, c’est relou cet effet asséchant ^^
      Belle soirée à toi également <3

  • Reply The City and Beauty 29 septembre 2015 at 17 h 49 min

    Coucou elle me tenterait bien après tout qui ne risque rien n’a rien bisous, article interessant

    • Reply Mathilde 29 septembre 2015 at 18 h 40 min

      Coucou ! C’est un très bon proverbe que j’applique régulièrement, je ne peux qu’être d’accord avec toi 😀
      Merci beaucoup <3 bisous !

  • Reply Marie Glowing Yogini 29 septembre 2015 at 8 h 56 min

    Hello !
    Je ne connaissais pas du tout cette poudre ! J’en ai pourtant testé quelques unes, mais pas celle-ci. Je pense que je vais me laisser tenter. J’ai perdu pas mal de cheveux l’été 2014, et même si ça a un peu repoussé, je trouve qu’à certains endroits, je n’ai pas retrouvé la densité que j’avais avant, même si j’ai toujours eu les cheveux fins.
    Après cette épisode, j’avais commencé les colorations végétales, et ça leur avait fait beaucoup de bien, et j’avais remarqué que ça apaisait mes démangeaisons 🙂
    Toujours est-il que je vais aller découvrir cette boutique que je ne connaissais pas.
    Bon courage pour tes études (j’ai fait 6 ans de droit, je pense comprendre un peu ce par quoi tu passes 🙁 ) !

    • Reply Mathilde 29 septembre 2015 at 18 h 42 min

      Coucou Marie ! Ohhh ça fait toujours plaisir d’avoir des témoignages et de voir aussi une juriste 🙂
      Les poudres colorantes ont l’air tip top aussi ! Je te remercie et te souhaite de retrouver ta densité 🙁
      À bientôt !!

  • Reply Emeline 28 septembre 2015 at 19 h 23 min

    Hello ! Merci pour toutes ces informations sur la poudre, je ne la connais pas celle-là ! Je connais seulement Neem, Amla et Shikakai 🙂
    J’espère que tes soucis capillaires te laisseront tranquille un jour 🙁
    Bonne soirée !

    • Reply Mathilde 28 septembre 2015 at 20 h 28 min

      Coucou Emeline !
      Ah oui Shikakai est certainement la plus connue. Elles ont l’air vraiment trop bien mais faut savoir s’y retrouver parmi toutes leurs vertus.
      Merci à toi ! Passe une bonne soirée également 🙂

    Répondre au commentaire

    Anti-spam ; Résoudre l'addition en chiffres : *